• Partie XII et Partie XIII

    Coucou !

    Je sais que je n'ai pas publié depuis... Ouh, trop longtemps XD 

    Bon, je mets deux partie du coup (oui, je sais, je triche, la partie XII est très courte^^)

    J'espère que je ne vous ai pas fait attendre pour rien et que la suite vaut le coup ! Laissez vos avis !^^

    Partie XII : Dialogue de sourd.

           Mon réveil sonne. Je l’éteins puis j’ai l’impression d’être tirée d’un profond sommeil. Je me prépare rapidement, me lisse les cheveux, puis je pars doucement. Arrivée au lycée, je me place devant la barrière et attend une petite dizaine de minutes à cet endroit. J’attends Anaïs et Clémence mais principalement Anaïs parce que Clem arrive toujours plus tard… Enfin, elle arrive, elle écoute la même chanson qu’hier, et qu’avant-hier. On discute quelques minutes puis on commence à avancer vers les bâtiments du lycée. Elle me demande alors :

           « Et tu as eu des nouvelles de Seyhan ce week-end ?

    - De qui ?

    - Seyhan, insiste-t-elle

    - C’est qui exactement ?

    - L’italien avec qui tu sors, Abi, redescend sur Terre…

    - Anaïs, je te dis que je ne vois pas de qui tu parles…

    - Tu ne veux plus en entendre parler ?

    - Tu dois te tromper Anaïs… »

           Je suis partie aussitôt, je ne sais pas qui est son Stéphane, Stan, Yan où je ne sais quoi, je ne sais pas ce qu’elle a, je ne vois pas de qui elle me parle. La journée me paraît longue mais moins que d’habitude… Jusqu’à l’heure d’espagnol, (où je ne comprenais pas grand-chose d’ailleurs) Clem m’a reparlé de ce type, je ne sais pas d’où ça vient.

         « Au fait, je suis passée devant chez Seyhan aujourd’hui, il coupé du bois… Pourquoi il ne vient plus au lycée ?

    - Bah demande-lui.

    - Vous vous êtes disputés ?

    - Clem, il faudrait que je le connaisse pour qu’on se dispute… »

               Je ne sais pas qui il est, mais il faut que je découvre…

     

     

    Partie XIII : Perdre connaissance.

          Je suis allongé dans l’herbe, il y a un lac à côté, le soleil s’y reflète. Abigaël est dans mes bras. On ne dit rien, j’aime être comme ça avec elle, calme. J’écoute sa respiration, je me sens bien, j’arrive presque à oublier ma vrai nature. C’est vrai que je sens la chaleur de son sang se promenait dans ses veines, je sens un agréable frisson me parcourir, l’effet que me provoque Abi est indescriptible, tout ce que je peux dire c’est que je me sens vivant (pour un mort autant vous dire que c’est plaisant). Je l’entends me dire qu’elle m’aime mais je n’ouvre pas les yeux je lui réponds toutefois :

        « Je t’aime. Je suis bien avec toi. »

           Mais j’ouvre les yeux… Je me retrouve seul dans ma chambre… Ces rêves sont tout ce qui me permet de ne pas renoncer à l’humanité et de ne pas tuer tout ce qui bouge… J’avoue que ma soif de sang est plus intense que jamais. Quand je goutte au sang humain, je ne me contrôle plus, je ne sais plus qui je suis… Céder à la tentation, c’est oublier tout ce que je ressens, le manque, la douleur, la culpabilité… Ce serait comme tout effacer, un peu comme si que je n’étais plus personne… Et j’avoue que sans Abi, c’est très tentant… Je traîne un peu, je sais que je devrais partir, je l’ai juré à Abigaël, je ne devrais pas m’attarder mais j’ai dû mal à m’y résoudre, comme si que ce n’était pas réel… Je rentre dans un petit fast-food situé à la sortie de la ville (Le « Davon’s Grill »). Je m’assois à une table et avant que je puisse commander quoi que ce soit, une femme s’assit en face de moi.

             « Bonjour Seyhan. Vingt ans ? Tu n’as pas pris une ride… Les joies de l’immortalité… »

              Je cherche un instant dans ma mémoire… Rebekah !

          " De même pour toi, mais tu es mortelle…

    - Plus maintenant, après avoir perdu mon unique amour, j’ai décidé de rester jeune aussi longtemps que je le voudrais, il m’a suffi de me jeter le sort adéquat…

    - Rebekah, tu n’as pas le droit de te servir de tes pouvoirs de cette façon… »

             Elle sourie puis prend ma main qui était jusque là posée sur la table, elle me regarde dans les yeux puis mes membres se paralysent, je ne peux plus bouger, une douleur atroce me parcoure… Tout s’arrête subitement… Je respire fort, avant qu’elle reprenne :

               « Je fais tout ce que je veux Seyhan.

    - Ca n’a jamais été autrement. Qu’est ce que tu fais ici ?

    - Je suis venue récupérer l’amour de ma vie… Tu n’aurais pas dû m’abandonner…

    - Rien n’arrivera plus. »

            Une flamme sort de sa main, elle ajoute :

           « Laisse-moi finir ou bien je fais un carnage…

    - Peu m’importe, je quitte la ville demain dans la matinée. »

             Du coin de l’œil, j’aperçois Abigaël et Anaïs qui s’assoit, prennent du gâteau au chocolat et du jus de fruit et commencent à discuter, voyant que je ne l’écoute plus depuis environ trois minutes, Rebekah ravive les flammes qu’elle avait fait naître et demande :

             « Alors ? - Ne fais pas ça. Je baisse sa main, par reflexe je tourne la tête vers Abi, il y a trop d’innocent.

    - Je parie qu’elle te fait de l’effet…

    - Non, je ne la connais pas.

    - Dans ce cas, comment as-tu su de qui je parlais ?

    - Je… Je suis… Rebekah, si tu lui fais le moindre mal, je t’arracherais le cœur sans aucun scrupule tu m’entends ?"

            De nouveau mes membres se paralyse, je suis totalement bloqué, je vois Rebekah s’avancer vers Abi, je ne peux pas bouger… Je me concentre sur elles pour les entendre :

             « Tu sors avec Seyhan ?

    - Attends, tu le connais ? Mais on se connaît, toi et moi ? D’où tu sors ? Et lui c’est qui ?

    - Le type aux cheveux châtains à la table du fond… »

              Abigaël me regarde, je sens son regard sur moi, je tourne la tête vers elle…

            « Je ne le connais pas… Dit-elle avec un air perplexe, mais j’ai comme l’impression d’être liée à lui, comme si que c’était dans une autre vie »

           Je suis bête. Abi est un ange, mon pouvoir n’a pas autant d’impact que sur un véritable humain… Elle se lève suivit par Rebekah, Anaïs fais un bond et suit Abi mais je pense qu’elle ne comprend pas tout ce qui se passe devant elle…

             « On se connait ? me lance Abigaël, Qui es-tu ? »

             Je reconnais cette expression sur son visage, les espèces de frisson qui la parcourait avant reviennent…

             « Non, désolé. »  

             Rebekah soudainement se sert d’un sort d’hypnose qui ne fonctionne que sur les êtres humain, Abi et moi, étant surnaturels ne ressentons rien. Chaque personne, y compris Anaïs quitte le grill.

             « Comment elle fait ça celle-là ? Me murmure Abi qui s’était assise près de moi… J’essaie de l’ignorer…

    - Alors, tu as effacé ses souvenirs Seyhan ? Quelle idée pourquoi ?

    - Je fais trop de mal, je sens le regard doux et rassurant d’Abigaël, par conséquent je ne me lie à personne.

    - Pourtant nous étions amoureux…

    - Que se soit bien clair Rebekah. Jamais je n’ai été amoureux de toi. Tu n’étais qu’un pion, comme tous les autres, jamais je ne pourrais aimer quelqu’un… Plus jamais.

    - Tu es dur Seyhan. Mais je sais que tu l’aimais, alors pourquoi avoir effacé une partie de ses souvenirs ? Tu ne voulais pas la mordre ?

    - Je suis insensible au sang humain. J’ai progressé en vingt ans.

    - Je suis perdue, dit Abi sans que Rebekah et moi y prêtions vraiment attention, qu’est ce qui se passe ?

    - Mais elle n’est pas humaine. Je l’ai sentie quand elle est entrée dans ce trou à rat, et elle résiste à l’hypnose…

    - Vrai. Mais je suis insensible à son sang.

    - Ah oui ? On fait un test ? »

             Rebekah lève les mains vers Abigaël qui se lève et recule, soudain, je commence à sentir l’odeur du sang, je sens mon visage se métamorphoser et les veines d’Abi s’ouvre, elle hurle et tombe à genoux… Je me propulse en arrière, et lutte de toutes mes forces…

            « Tu lui résistes n’est-ce pas ?

    - Je ne lui… Je ne lui ferais pas de mal ! »  

             Je vois Abigaël se vider de son sang, je sens petit à petit sa vie s’échapper… J’essaie d’empêcher Rebekah mais elle ne contrôle pas tout à fait, elle peut stopper ce qu’elle lui fait subir mais ne peux rien faire d’autre.

            « Je t’en supplie Rebekah, laisse là !

    - Tu m’avais juré que tu n’en aimerais jamais une autre que moi…

    - Laisse là, elle n’y est pour rien ! Elle a même tout fait pour… »

              Je ne sens presque plus la vie d’Abigaël, je m’approche d’elle et me retrouve dans un bain de sang…


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 21:35

    Belle fin :)

    J'ai quand même quelques remarques... il y a trop de dialogues pour moi, et en plus je me perds ! (je l'avoue, j'ai réussi à me perdre parfois en lisant Hunger Games mais bon :P) je trouve qu'il y a quand même trop de dialogues et pas assez de descriptions. A mon avis, Rebekah aurait mérité un beau paragraphe de description puisque apparemment, c'est un personnage qui va prendre de l'importance (peut-être même l'ennemi numéro 1 ?) quand au fast-food, j'aurais aimé une phrase de description (je crois que j'ai vraiment un problème avec les descriptions :D)

    J'ai quand même envie de lire la suite :)

    2
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 21:46

    Alex Hole : Avant tu te plaignait de mes descriptions maintenant j'en mets pas assez XD Je vais y travailler c'est promis.

    Pour ta remarque sur Rebekah, j'ai déjà tout prévu : la partie XIV continuera de cette façon, je pense, mais la partie XV sera centré sur elle ce qui te permettra d'apprendre à la connaitre ^^

    Merci pour ton commentaire :P

    3
    manon
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 20:49

    J'adore je suis fan de tes histoire !!! smile

     

    4
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 21:22

    Merci Manon <3

    5
    JeVaisTeTuer
    Samedi 29 Novembre 2014 à 19:16

    Alors là non, même pas en rêve ! Comment, mais COMMENT TU PEUX LA LAISSER MOURIR :'( ? Tu n'as donc pas de ... OOOHHHHH AngedecHu, réveille-toi :* !

     

    Non mais là non, je ne peux pas ! Non, je suis désolé, mais ABI EST MORTE, enfin QUASIMENT MAIS TU M'AS DIS QU'ELLE ETAIT MORTE ( sorreh pour les majuscules mais je ne suis pas contente :'( )

     

    Puis Alexis et ses " descriptions ", lundi donne-lui un papier avec marqué dessus " descriptions ", il sera content ^^. Pardon, j'étais obligé :)

     

    Bon, revenons à l'histoire.. En gros, tout ce que j'ai retenu, c'est que Rebekah ( d'ailleurs, pourquoi avec un " K " :o ? ) c'est une grosse salope de la vie, ça doit être comme une fille de notre classe dont je ne donnerais pas le nom, je n'oserais pas, et puis toi, tu la laisses la tué... C'est comme ci que je te disais que j'allais embrassé coco lundi :o ! T'ES FOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLEEEE !

    Si ça continue, je viendrais pas vendredi O:) !

     

    Bref, il y a intérêt que tu la ressuscites ou quelqu'un d'autre ( je pense plus quelqu'un d'autre parce que toi, le temps que tu saches comment le faire, elle sera déjà enterré depuis longtemps ) dans la prochaine partie ( et non chapitre ) sinon je ... euh ... je dirais à ton beau footballeur qu'il a pas de beau yeux :* #FootageDeGueule ( t'as vu le jeu de mot ;) )

     

    Bref, j'ai bien aimé LE DÉBUT ! <3

     

    J'espère que tu as fais bonne lecture :),

    Cordialement,

    Je n'ai pas besoin de signé.

    6
    Samedi 29 Novembre 2014 à 21:10

    Ah la la... (Notre phrase à nous)...

    Je te laisse la place, je sais que t'es folle de Seyhan... Nan, je déconne, t'y touche pas si Abi meurt il sera pour MOI !!! (si seulemnt :'( )

    T'en fais pas, mon petit doigt me dit que c'est pas fini.

    Je passe la suite sur les description --'

    Ensuite, c'est un peu ça... Mélangée à une autre... Bref pas de nom. J'aime l'idée !

    Tu viens vendredi.

    T'en fais pas, je sais ce qui va se passer. Il a des beaux yeux. Et j'aime le jeu de mot ^^

    Au moins... ^^

    Tout à fait !

    Kiss

    Inutile <3

    7
    ta meilleure amie &a
    Vendredi 15 Mai 2015 à 23:43

    MAIS NON MOI JE SUIS PAS D'ACCORD NON PLUS !!!! C'EST QUOI CETTE HISTOIRE  TA PAS LE DROIT !!!! Espèce de méchante toute pas belle tu peux pas la laisser mourir c'est pas gentil faut lui faire les gestes de premiers secours ( avec seyhan et abi qui font un bouche à bouche *_* *bave* ) Et pis d'abord alex il a raison il faut des descriptions et pis qu'esque ta avec les fastfood heureusement eux ils se sont pas rencontrer dans une bibliothèque :p et pis ta vu alex c'est pas moi qui a fait la première gaffe c'est anaiis alors CHUT !! ;D bon pour être sérieuse (pour une fois) j'aime bien mais Rebekah ( oui c'est vrai pourquoi avec un K ? ) c'est une conasse pire que méchante faut la faire brûler sur un bucher cette sale sorcière !!!! ^^ <3 bon sinon continue comme ça :) allez zoubi <3

    8
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:28

    EH sérieux, vos commentaires sont à mourir de rie ! mais oui, j'ai le droit, je fais tout ce que je veux ! Et je ne vais pas faire un commentaire de dix lignes pour m'exliquer tu n'as qu'a lire la suite ^^

    <3 <3 <3

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :